L'essai ANRS IPERGAY se poursuit jusqu'en juin 2016

La recommandation temporaire d'utilisation (RTU) de la PrEP va bientôt se mettre en place en France. Elle permettra à ceux qui en auront besoin d'accéder à ce nouveau moyen de prévention dont  l'essai ANRS IPERGAY a démontré l'efficacité. Les participants de l'essai IPERGAY doivent-ils pour autant cesser leur participation à cette étude et entrer dans la RTU ? Libre à chacun bien sûr de quitter le programme. Mais ANRS IPERGAY se poursuit, et tous les participants de l'étude vont continuer à bénéficier d'un suivi médical complet et d'un accompagnement communautaire uniques en France. L'équipe médicale et associative continuera à accompagner les participants jusqu'en juin 2016, date probable de la fin de l'étude, et à recueillir de précieuses données sur la PrEP, le vécu des participants, l'observance…